Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. Plus d'infos Ok
Accueil > Tourisme

Tourisme

Profitez de votre séjour au Brit Hotel L'Adresse pour découvrir les sites touristiques majeurs du département du Rhône. 

À proximité de l'hôtel :

- le Couvent Dominicain "Sainte Marie de la Tourette" construit par Le Corbusier

- la région du Beaujolais et ses nombreuses caves

- les Monts du Lyonnais

- Parc National du Pilat

Depuis l'époque néolithique, comme le démontre les haches polies et les pointes de flèches en silex retrouvées au Muzard, L'Arbresle est habité par l'homme. Cette occupation humaine depuis plusieurs millénaires est dû à son emplacement privilégiés, c'est un croisement de rivières qui protègent et qui isolent une presqu'île qui est dominé par un rocher favorable au refuge, à la défense et à la surveillance et au contrôle des différents passages, à l’intersection des deux vallées qui sont d'inévitables voies de pénétration vers les Monts du Lyonnais et du Beaujolais.

La route est un des principaux facteurs de l’accroissement arbreslois. L'Arbresle, depuis le Moyen-Âge est un pied à terre sur la route des français car c’est l'itinéraire le plus utilisé et surtout le plus court reliant Paris à Lyon, et qui deviendra et prendra le nom au fil du temps de "Grand chemin de Paris à Lyon", ancienne appellation de l’actuelle Route Nationale 7.

L’histoire de l’Abbaye de Savigny est souvent confondue avec l'histoire de L'Arbresle dont elle partage beaucoup de choses en commun. Le bourg est fortifié par l'Abbé Dalmace au XIème siècle, elle devient au fil du temps une des principales places fortes protégeant l'Abbaye. Le château subit divers assauts en lien avec la guerre de cent ans mais aussi auparavant des luttes féodales, puis elle tombera en ruines lors du déclin de l'Abbaye au XVIIème siècle.

L'Arbresle, situé aux alentours de Lyon est un endroit très fréquenté et qui séduit fortement les nobles et les bourgeois Lyonnais qui y feront construire au XVIème siècle, des maisons et différents bâtiments dans l’architecture de l’époque.

 

Durant tout le XIXème siècle, le village encore très marqué vers le côté paysan prend l'allure petit à petit d'une petite ville industrielle spécialisée dans plusieurs domaines mais surtout dans le domaine du tissage du velours. Le développement va être accéléré vers la fin du XIXème siècle par l'arrivée du chemin de fer.

 

Toujours à la fin du XIXème siècle, le tissage à bras va progressivement être remplacé par le tissage de type mécanique ce qui va développer et crée plusieurs centaines de métiers à tisser dans de grandes usines ou dans de petits ateliers familiaux qui sont souvent à domicile. Des activités périphériques au tissage tels que le ourdissage ou d’autres encore vont faire vivre de nombreux arbreslois. Le tissage à L'Arbresle prend fin dans les années 1960 à cause de la machination et de la mécanisation va condamner toute la population ouvrière à une douloureuse reconversion.

 

Les Musées :

MUSEE DE LA MINE ET DE LA MINÉRALOGIE :

 

A Saint-Pierre-la-Palud Situé près d'une ancienne mine de cuivre, le musée offre une restitution des différentes galeries et de chantiers miniers et présente l'histoire de l'exploitation du XIXeme au XXème siècle, le musée propose également une exposition d’archives et de différents outils miniers.

 

MUSEE LAPIDAIRE DE L’ABBAYE :

 

A Savigny La collection proposée par le musée est située sous l'ancien vestibule qui passait par l'église Notre Dame, regroupe une centaine de sculptures médiévales (chapiteaux, clefs de voûte, colonnes...) provenant de l'ancienne abbaye bénédictine Saint Martin de Savigny qui joua un rôle prépondérant dans l'histoire médiévale du Lyonnais.

 

ESPACE MUSEOGRAPHIQUE DE LA CAVE DE COTEAUX DU LYONNAIS :

 

A Sain-Bel Guidé par le Dieu du vin « Bacchus », vous observerez la richesse du patrimoine Lyonnais de l'antiquité à nos jours, grâce à une visite interactive et ludique qui sera appréciée aussi bien par les grands que par les petits.

 

Sites et Monuments :

 

COUVENT DE LA TOURETTE :

 

Ce monument de renommée mondiale située à Eveux qui a été construit par Charles-Édouard Jeanneret-Gris dit « Le Corbusier » durant le XXème siècle, est devenue très rapidement une réalisation symbolique du style contemporain.

 

FERME REVERDY :

 

Située à Saint-Julien-sur-Bibost, cette ferme qui est dans un état de conservation exceptionnel, ce monument parle de l'habitat et de la vie en Monts du Lyonnais au 19e siècle vous pourrez y découvrir différentes types de matériaux tels que le pressoir d’époque et d’autres mais aussi de représentation tels que des tableaux murales.

 

CARRIERES DE GLAY :

 

À Saint-Germain-sur-L’Arbresle, ces anciennes carrières de pierre calcaire jaune ont approvisionné toute la région en matériau de construction, du 15ème siècle jusqu’au milieu du 20ème siècle. C’est aujourd’hui la seule carrière dans le département du Rhône aménagée pour la visite

 

CHAPELLE DE RIPAN :

 

À Bessenay, cette chapelle surplombant la vallée de la Brévenne, offre un panorama sur les Monts du Lyonnais. Elle a été bâtie après 1870, en reconnaissance à la vierge Marie qui avait protégé la paroisse des affres de la guerre.

 

CHATEAU DE MONTBLOY :

 

Ce château qui domine le vieux bourg de Sain-Bel et la vallée de la Brévenne, est une défense de l’abbaye de Savigny durant le XIIème siècle. Reconstruit durant le XVème siècle pour devenir la somptueuse demeure des abbés albonnas. Vendu tels un national à la révolution, il a abrité au XIXème siècle une filature. Inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en mars 2001.

 

 


Recommandez cette page sur